La conduite sans conducteur

BMW et Continental

Le Continental prévoit que déjà dans trois ans, il aura un système prêt à l’automatisation partielle de la conduite. Le conducteur devra le superviser et être prêt pour prendre le contrôle à tout moment, mais l’électronique doit faire face à la circulation du trafic et des vitesses allant jusqu’à 30 kilomètres par heure. La deuxième étape sera fait d’ici à 2020. Le système ne nécessitera pas la surveillance du conducteur et il fera face à la circulation sur l’autoroute, en dirigeant le véhicule lui-même, même dans la circulation dense. La troisième génération des systèmes capables de conduire de façon autonome devra apparaître après 2025. Elle ne nécessitera pas de surveillance humaine et elle permettra la conduite autonome à des vitesses allant jusqu’à 130 kilomètres par heure. Alfred Eckert de société Continental, qui est responsable de conduite assistée électroniquement, souligne que le système ne se perdra pas même sur les détours marqués par des cônes ou dans le cas de la construction ou de la réparation des routes.

Les travaux sur ces dispositifs sont bien avancés. L’année dernière, Continental a reçu une autorisation des autorités de l’État du Nevada pour les essais sur les routes publiques. BMW teste déjà trois prototypes sur les routes publiques en Allemagne. En 2011, BMW a conduit en mode autonome 65 km sur des autoroutes bavaroises, en ayant fait 32 dépassements. La société construit actuellement une deuxième génération de voitures pour tester le système, en vérifiant d’autres logiciels et de nouveaux capteurs, tout en collaboration avec Continental.

La conduite autonome est possible grâce à l’ensemble du réseau de capteurs qui analysent la zone autour de la voiture. Une voiture de BMW testée a sur les côtés quatre capteurs lidars et subsoniques, à l’avant – deux radars et deux caméras, et en arrière – un radar. Les signaux émis par les capteurs sont traitées par un ordinateur, qui crée une image numérique de la zone autour de la voiture. Cet ordinateur a une puissance ce calcul cent fois plus grande que les microprocesseurs les plus puissants utilisés actuellement dans les voitures, qui commandent le travail de la suspension.

systeme de conduite autonome

systeme de conduite autonome

Cependant, BMW et Continental ne sont pas les seuls qui préparent le système de conduite automatisée. Les travaux avancés ont aussi Bosch et Denso, ainsi que les constructeurs automobiles – Mercedes et Lexus. Les constructeurs automobiles introduisent un système de conduite autonome pièce par pièce. Le régulateur de vitesse adaptatif utilise un radar déjà depuis une décennie. Les caméras sont également utilisées pour de nombreuses années pour détecter les piétons (ce qui a été introduit pour la première fois par Volvo). Dans la dernière Mercedes de la Classe S, caméras sont utilisées pour déterminer le profil de la surface et ajuster la suspension, afin que la conduite se déroule sans chocs. Les capteurs à ultrasons sont également utilisées depuis plusieurs années pour surveiller la zone autour de la voiture. Volvo et Ford essaient les trains routiers, créés à partir de voitures connectées électroniquement. Maintenant, il s’agit de l’intégration et de mise au point de ces systèmes en un seul tout. Toutefois, les tests des versions de production prennent environ deux ans et on a besoin encore de trois ans pour essayer les prototypes.

Des hommes politiques ont aussi le besoin de temps pour permettre au système de conduite autonome entrer à la circulation. Conformément à la Convention de Vienne, il est illégal, car c’est le conducteur qui est responsable de la conduite d’une voiture. Pendant ce temps, on ne sait pas qui va payer des dommages-intérêts dans le cas des accidents causés lors de la conduite autonome. Les avocats travaillent sur le problème depuis deux ans, mais les représentants des entreprises automobiles ne croient pas que ce puzzle sera résolu rapidement.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>